Quand le genre travaille le handicap. Enquête sur l’articulation entre handicap et genre sur le marché de l’emploi en France - Centre de recherche sur les inégalités sociales Access content directly
Theses Year : 2024

Gender and disability at work. A study on the intersection of gender and disability on the labour market in France

Quand le genre travaille le handicap. Enquête sur l’articulation entre handicap et genre sur le marché de l’emploi en France

Abstract

What does belonging to several dominated social categories imply concerning the occupied positions on the labour market? This thesis studies the implications of the intersection of gender and disability on the labour market and in employment, by focusing on the specific case of disabled women. The study relies on mixed methods : it uses 51 individual biographical interviews with people with a visual or motor impairment or a chronic illness, and analyses the 2018 wave of the INSEE 'Emploi en continu' survey. The thesis highlights the inequalities between disabled and able-bodied people and their variations according to gender, both on the labour market (rates of employment, unemployment and inactivity, job searches) and in employment (horizontal and vertical job segregation, differentiated working conditions, discrimination). It underlines the importance of the gendered division of labour for disabled people, and highlights the importance of additional forms of work for them: health work - all the constraining activities relating to care and health management on an individual scale - and disability work, which corresponds to activities linked to the social dimension of disability. The thesis contributes to a sociology of intersectionality, through its dialogues between fields of literature.
Qu’implique l’appartenance à plusieurs catégories dominées sur les positions occupées sur le marché de l’emploi ? La thèse porte sur la manière dont s’articulent genre et handicap sur le marché de l’emploi et en emploi, à partir de l’étude du cas des femmes handicapées. Pour ce faire, elle s’appuie sur des méthodes mixtes, croisant l’exploitation de 51 entretiens biographiques individuels auprès de personnes ayant une déficience visuelle, motrice ou une maladie chronique, et l’analyse de la vague 2018 de l’enquête INSEE « Emploi en continu ». La thèse rend compte des inégalités existant entre personnes handicapées et valides selon le genre, à la fois sur le marché de l’emploi (distribution entre emploi, chômage et inactivité, recherches d’emploi), mais également en emploi (phénomènes de ségrégation horizontales et verticales, conditions de travail différenciées, discriminations). Elle souligne l’importance de la division sexuée du travail pour les personnes handicapées, et met en lumière la prégnance de formes de travail supplémentaires pour celles-ci : le travail de santé - l’ensemble des activités contraignantes relatives aux soins et à la gestion de la santé à une échelle individuelle - et le travail de handicap, qui correspond aux activités en lien avec la dimension sociale du handicap, notamment l’adaptation de la personne aux contraintes imposées par son environnement. La thèse contribue à une sociologie de l’intersectionnalité, par ses dialogues entre champs de littérature, ainsi que son étude à la fois des parcours et des expériences professionnelles et de l’interprétation des inégalités vécues selon les positions dans les rapports sociaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
2024 Thèse Mathéa Boudinet.pdf (8.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

tel-04581113 , version 1 (21-05-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04581113 , version 1

Cite

Mathéa Boudinet. Quand le genre travaille le handicap. Enquête sur l’articulation entre handicap et genre sur le marché de l’emploi en France. Sociologie. Sciences Po, 2024. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-04581113⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More