International actors in the governance of Syrian refugees in Lebanon : an analysis of the depoliticisation and repoliticisation of humanitarian and border interventions - IDPS Access content directly
Theses Year : 2023

International actors in the governance of Syrian refugees in Lebanon : an analysis of the depoliticisation and repoliticisation of humanitarian and border interventions

Les acteurs internationaux dans la gouvernance des réfugiés syriens au Liban : une analyse de la dépolitisation et de la repolitisation des interventions humanitaires et sécuritaires

Abstract

This thesis focuses on international actors' responses to Syrian refugee arrivals in Lebanon since 2011. It aims to show that depoliticisation is a key modality of these foreign interventions, structuring their discursive space and leading to the legitimisation of their existence. I argue that this depoliticisation is deeply rooted in the hegemony of the "weakness paradigm" to describe the Lebanese state, a paradigm relying on a set of simplistic assumptions that "pathologise" and technicise the state by framing it as absent, afflicted by fragmentation and bad governance. Both the United Nations High Commissioner for Refugees and the International Centre for Migration Policy Development have established a continuum of signifiers and political labels centred around narratives of state absence, neutrality claims and vulnerability politics. This research provides empirical grounding to the idea that depoliticisation and repoliticisation coexist in a dialectical relation, and that repoliticisation can have disruptive effects. Indeed, despite an initial structural imbalance of power between the Lebanese government and the international community, the presence of refugees was used by the former to gain leverage. Finally, I argue that Gulf donors and organisations challenge the assumption that international actors are obliged to perform depoliticisation to gain legitimacy: for them, the recourse to politicisation and to religious humanitarianism is a means to access the field and legitimise their interventions without fully integrating into the UN structures.
Cette thèse porte sur les réponses des acteurs internationaux aux arrivées de réfugiés syriens au Liban depuis 2011. Elle vise à montrer que la dépolitisation est une modalité clé de ces interventions, qui structure leur espace discursif et conduit à la légitimation de leur existence. Je soutiens que cette dépolitisation est profondément ancrée dans l'hégémonie du « paradigme de la faiblesse » pour décrire l'État libanais, un paradigme reposant sur un ensemble d'hypothèses réductrices qui « pathologisent » et technicisent l'État en le présentant comme absent, miné par la fragmentation et la mauvaise gouvernance. Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés et le Centre International pour le Développement des Politiques Migratoires ont établi un continuum de signifiants et de labels politiques articulés autour de l'absence d'État, de leurs revendications de neutralité et des politiques de vulnérabilité. Cette recherche valide sur le plan empirique l'idée selon laquelle la dépolitisation et la repolitisation entretiennent une relation dialectique. La repolitisation a des conséquences concrètes : en effet, malgré un déséquilibre initial et structurel de pouvoir entre le gouvernement libanais et la communauté internationale, la présence des réfugiés a été instrumentalisée par le premier pour augmenter son pouvoir de négociation. Enfin, je montre que les donateurs et les organisations du Golfe remettent en cause l'hypothèse selon laquelle les acteurs internationaux sont obligés d'avoir recours à la dépolitisation pour gagner en légitimité : en ce qui les concerne, le recours à une forme de politisation et à l'humanitarisme religieux est un moyen d'accéder au terrain et de légitimer leurs interventions sans s'intégrer pleinement dans les structures de l'ONU.
Fichier principal
Vignette du fichier
ederasme_th_2023_facon.pdf (5.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04226911 , version 1 (03-10-2023)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04226911 , version 1

Cite

Clothilde Facon. International actors in the governance of Syrian refugees in Lebanon : an analysis of the depoliticisation and repoliticisation of humanitarian and border interventions. Sociology. Université Paris-Nord - Paris XIII, 2023. English. ⟨NNT : 2023PA131022⟩. ⟨tel-04226911⟩
128 View
267 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More