L’heure des comptes : Perspectives 2024-2025 pour l'économie française - Les publications de l'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) Access content directly
Journal Articles OFCE Policy Brief Year : 2024

L’heure des comptes : Perspectives 2024-2025 pour l'économie française

Abstract

La croissance française atteindrait 0,5 % en moyenne annuelle en 2024. Cette révision à la baisse de notre prévision de croissance par rapport à celle d’octobre 2023, qui était de 0,8 %, s’explique principalement par un acquis de croissance pour 2024 plus faible que prévu (finalement inférieur de -0,15 point de PIB pour 2024 par rapport à nos prévisions antérieures) et un nouveau programme d’ajustement budgétaire de 10 milliards d’euros dont l’impact sur le PIB est estimé à -0,2 point de PIB en 2024. En 2025, la croissance française est attendue à 1,2 % malgré les effets positifs liés à la baisse des taux (0,2 point de PIB). Mais elle serait contrainte par les nouveaux ajustements budgétaires prévus par le gouvernement de 20 milliards d’euros en 2025 (dont l’impact sur le PIB est estimé à -0,6 %), en plus de la suppression totale des boucliers tarifaires. L’inflation baisserait en 2024 (2,4 % après 4,9 % en 2023) et serait proche de la cible de 2 % en 2025. Le retournement du marché du travail se poursuit en raison de la faible croissance de l’activité et du rattrapage partiel des pertes de productivité passées, conduisant à une hausse du taux de chômage à 8,2 % fin 2024 puis 8,1 % fin 2025 (hors effet de la réforme du RSA). Le taux d’épargne resterait élevé en 2024 mais baisserait en 2025, soutenant la consommation malgré un pouvoir d’achat peu dynamique en 2025 après le rebond de 2024 (0,2 % après 1 % en 2024 par unité de consommation). En raison d’une forte chute de certaines assiettes fiscales (immobilier, bénéfices des sociétés…), le déficit public a atteint 5,5 % du PIB en 2023, soit 0,6 point de plus que ce qui était prévu dans le projet de loi de finances pour 2024. En raison de l’extinction des mesures de soutien budgétaire exceptionnel et des nouveaux ajustements structurels attendus de 1 point de PIB sur deux ans, le déficit public baisserait à 5 % du PIB en 2024 et 4,4 % en 2025, malgré la hausse des charges d’intérêt et la dégradation du déficit conjoncturel. Après trois ans de baisse, la dette publique, en points de PIB, repartirait à la hausse en 2024 et 2025 en raison d’une croissance nominale qui baisse avec le reflux de l’inflation. Elle atteindrait 112,8 % du PIB en 2025, après 111,9 % en 2024 et 110,6 % en 2023.
Fichier principal
Vignette du fichier
OFCEpbrief126.pdf (2.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-04540970 , version 1 (10-04-2024)

Licence

Attribution - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-04540970 , version 1

Cite

Eric Heyer, Xavier Timbeau, Mathieu Plane, Elliot Aurissergues, Bruno Coquet, et al.. L’heure des comptes : Perspectives 2024-2025 pour l'économie française. OFCE Policy Brief, 2024, 126, pp.2-29. ⟨hal-04540970⟩
15 View
7 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More