Inégalités sociales à l'école : du constat aux politiques - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2009

Inégalités sociales à l'école : du constat aux politiques

Abstract

Dans un pays démocratique, qui a rejeté aussi bien l'aristocratie que la notion d'inégalités naturelles entre les hommes, la répartition des places est censée se faire sur une base méritocratique, ce qui donne à l'institution scolaire, chargée de détecter et de sanctionner les mérites, un rôle essentiel. Dès lors que l'égalité des chances est proclamée, on s'attendrait à ce que les cartes soient rebattues à chaque génération et qu'en particulier le milieu social d'origine des enfants n'affecte en aucun cas leur devenir scolaire. La sociologie montre avec constance que tel n'est pas le cas, même si les inégalités sociales de parcours scolaire évoluent et se recomposent en permanence. Avec autant de constance, des politiques éducatives sont mises en œuvre, dont les plus emblématiques sont sans doute celles qui relèvent de l'éducation prioritaire. Mais face aux évaluations, mitigées, de leurs effets, on se demande aujourd'hui s'il ne serait pas plus efficace de passer d'un ciblage sur des zones à un ciblage sur les personnes, et de cibler aussi plus nettement des niveaux bien précis d'intervention. Il reste que ces politiques ne sauraient à elles seules contrecarrer les processus de reproduction sociale.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
duru-bellatdocfr2009.pdf (245.32 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00973013 , version 1 (22-05-2014)

Identifiers

Cite

Marie Duru-Bellat. Inégalités sociales à l'école : du constat aux politiques. Toulemonde, Bernard. Le système éducatif en France, La Découverte, pp.269-279, 2009, 9782110077547. ⟨hal-00973013⟩
733 View
5296 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More