Picasso : l'objet du mythe - Sciences Po Access content directly
Proceedings Year : 2005

Picasso : l'objet du mythe

Androula Michaël
Laurence Bertrand Dorléac

Abstract

Actes du colloque organisé par l’École nationale supérieure des beaux-arts, avec le soutien de l'Institut nationale d'histoire de l'art, l'Institut universitaire de France, le Centre d'histoire de l'Europe du XXe siècle (Sciences Po), les 29 et 30 novembre 2002. Picasso est devenu un objet de mythe au détriment de la connaissance de son œuvre et de ce qui assure son originalité. En 1930 déjà, Georges Bataille et Carl Einstein dans la revue "Documents", prévenaient qu'il était à la fois le signal de tout ce que le temps possédait de liberté mais également tout ce que l'on s'échinait à détourner et à simplifier au profit d'un peu de confort. Débusquer les idées reçues était en quelque sorte le prix à payer pour affronter une œuvre qui défiait toute normalisation de l'expérience en art. Cette rencontre a visé à discuter les nombreux clichés inlassablement reconduits jusqu'à ce jour ainsi que les différents aspects de la construction du mythe.
No file

Dates and versions

hal-01293397 , version 1 (24-03-2016)

Identifiers

Cite

Androula Michaël, Laurence Bertrand Dorléac. Picasso : l'objet du mythe. Picasso, l'objet du mythe, Ecole nationale supérieure des beaux-arts, pp.303, 2005, 9782840561804. ⟨hal-01293397⟩
92 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More