Quand les collectivités territoriales s’engagent dans le service civique : logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Politiques et Management public Year : 2013

Quand les collectivités territoriales s’engagent dans le service civique : logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention

Abstract

Civic service (“service civique”) is a national tool created in 2010 to promote citizen engagement of youth from 16 to 25 years old. Heir to the voluntary civil program (“volontariat civil”) and then voluntary civil service (“service civil volontaire”), it conveys strong symbolical values, linked with the social and political functions previously attributed to national conscription. If associations have been the main entities for recruiting youth, a growing number of local authorities are beginning to sign agreements or establish partnerships with approved associations. Civic service is an incentive-based tool that is not within the remit of local authorities, so why do local authorities decide to support it? Based on a qualitative survey conducted in 2011 on four local authorities and Unis-Cité, an association specialized in civilian service, this article analyses the symbolical and organizational justifications of this mobilization. It shows that the constitutive flexibility of this tool, which functions as a true boundary object, allows for different interprÉtations for local authorities, between political advertising direction and organizational models choice.
Le service civique est un dispositif national créé en mai 2010 visant à favoriser l’engagement citoyen des jeunes de 16 à 25 ans. Héritier des volontariats civils, puis du service civil volontaire, il est porteur de valeurs symboliques fortes qui s’apparentent aux anciennes fonctions sociales et politiques attribuées à la conscription. Si les associations sont les principales structures d’accueil des volontaires, un nombre croissant de collectivités territoriales sollicite un agrément ou établisse un partenariat avec une association agréée. Alors que le service civique est un dispositif incitatif qui ne relève pas des missions des collectivités territoriales, comment comprendre leur engagement dans sa mise en œuvre ? À partir d’une enquête réalisée en 2011 auprès de quatre collectivités territoriales et de l’association Unis-Cité, cet article vise à analyser les justifications, tant symboliques qu’organisationnelles, de cet engagement. Il montre que la flexibilité du service civique, véritable objet-frontière, révèle des appropriations multiples, entre logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention.

Domains

Sociology
No file

Dates and versions

hal-01524059 , version 1 (17-05-2017)

Identifiers

Cite

Valérie Becquet, Camille Boubal. Quand les collectivités territoriales s’engagent dans le service civique : logiques d’affichage politique et choix d’un modèle d’intervention. Politiques et Management public, 2013, 30 (4), pp.537 - 555. ⟨hal-01524059⟩
81 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More