Emploi des femmes et charges familiales - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2004

Emploi des femmes et charges familiales

Abstract

The French parental leave (allocation parental d’éduction, APE) has a negative impact on mothers’ employment. Despite this, the government has extended it in 2004. Unskilled women are encouraged to withdrawn from the labour market. After this period some of them have no guarantee of finding a job. The 3 December of 2003, the OFCE has organised a conference in order to debate on this point. Comparing the French system with other (Swedish, Dutch...), the discussion between experts indicates that, as far as women will be in charge of family and domestic tasks, the parental leave is a major key to conciliate family and professional live. It is the core of several economic and social problems: female employment, gender equality, share of social time well-being of children.
Suite à l’introduction de le PAJE, prestation d’accueil du jeune enfant, l’OFCE a organisé le 3 décembre 2003 une journée de réflexion entre économistes, sociologues, philosophes, juristes et décideurs publics afin d’ouvrir et éclairer un débat public sur le rôle et les conséquences sur l’emploi des femmes du congé parental. Après avoir fait le bilan de l’allocation parentale d’éducation, il ressort que ce dispositif est défavorable à l’emploi des femmes peu qualifiées. Au terme des trois ans de congé, la réinsertion sur le marché du travail de ces bénéficiaires est problématique. Au regard des systèmes nordiques, le congé parental français manque de cohérence globale tant du point de vue de bien-être de l’enfant que de celui de l’emploi des femmes. Le débat entre les participants-es montre comment, dans un contexte sociétal où les tâches domestiques et parentales reposent essentiellement sur les femmes, le congé parental est un pivot essentiel permettant d’articuler vie professionnelle et vie familiale. Il est au centre de plusieurs enjeux sociaux et économiques : insertion des femmes sur le marché du travail, égalité des sexes, partage des temps sociaux et bien-être de l’enfant. Il doit être analysé comme une partie intégrante du dispositif plus large de prise en charge de la petite enfance. Les conclusions indiquent que le congé parental français est trop long, mal rémunéré, défavorable au partage des tâches parentales entre hommes et femmes. Une réforme de ce congé, accompagnée d’un investissement massif en structures d’accueil des jeunes enfants, serait plus favorable à l’insertion des femmes sur le marché du travail à l’égal des hommes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2004-07-perivier-emploi-des-femmes-et-charges-familiales.pdf (508.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03462282 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Hélène Périvier. Emploi des femmes et charges familiales : Repenser le congé parental en France à la lumière des expériences étrangères. Revue de l'OFCE, 2004, 90, pp.262 - 341. ⟨10.3917/reof.090.0261⟩. ⟨hal-03462282⟩
30 View
37 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More