Le Monde enseigné à l'école élémentaire : un territoire scolaire paradoxal - Centre de recherche sur les inégalités sociales Access content directly
Conference Papers Year : 2023

Le Monde enseigné à l'école élémentaire : un territoire scolaire paradoxal

Abstract

Children are actors who are largely associated or even assigned to local and everyday spaces. However, they have representations of small-scale spaces such as the global space, as shown by the PhD research I carried out with 248 children in 4 Parisian schools. The analyses reveal a paradox. The school institution has a significant influence on children’s representations of the world, while the school’s treatment of the World as a territory remains relatively basic and evolves little. This contrasts with the plurality and complexity of the children’s own representations, which re-politicise global issues that are otherwise largely “deconflicted” by the educational institution and teaching practices. The field work therefore shows the value of considering children as actors in the making of school geography. It reveals the dangers of leaving education about the global spaces to socialisation bodies outside the school, and emphasises that educating about the world at school is also a key issue in the fight against the (re)production of social inequalities.
Les enfants sont des acteurs largement associés voire assignés aux espaces locaux et du quotidien. Ils ont pourtant des représentations d'espaces de petite échelle tel que le monde, comme le montre la recherche doctorale que j'ai réalisée auprès de 248 enfants dans 4 écoles parisiennes. Les analyses mettent au jour un paradoxe : l'institution scolaire a une influence non négligeable sur les représentations du monde des enfants alors que le traitement que l'École fait du territoire-Monde reste relatiement sommaire et évolue peu, ce qui contraste avec la pluralité et la complexité des représentations des enfants eux-mêmes, qui repolitisent des enjeux globaux par ailleurs largement « déconflictualisés » par l'institution et les pratiques enseignantes. L'enquête montre ainsi tout l'intérêt de considérer les enfants comme acteurs dans la fabrique de la géographie scolaire. Elle révèle les dangers à laisser l'éducation au Monde aux instances de socialisation hors de l'école et souligne qu'enseigner le monde à l'école est aussi un enjeu fondamental de la lutte contre la (re)production des inégalités sociales.
Fichier principal
Vignette du fichier
cist2023-proceedings-A-OTT-452538.pdf (350.58 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
licence : CC BY NC SA - Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Dates and versions

hal-04389000 , version 1 (11-01-2024)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : hal-04389000 , version 1

Cite

Anne-Cécile Ott. Le Monde enseigné à l'école élémentaire : un territoire scolaire paradoxal. CIST2023 - Apprendre des territoires / Enseigner les territoires, Collège international des sciences territoriales (CIST), Nov 2023, Aubervilliers, Campus Condorcet, centre des Colloques, France. pp.42-45. ⟨hal-04389000⟩
0 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More