Les conditions monétaires de la croissance européenne - Sciences Po Access content directly
Reports Year : 2000

Les conditions monétaires de la croissance européenne

Abstract

Lors de sa réunion du 8 juin, le Conseil des gouverneurs de la BCE a notamment décidé de relever de 0,50 points de pourcentage le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement, pour le porter à 4,25%. C'est la cinquième augmentation des taux depuis le mois de novembre 1999. La première était légitimée par la fin du " trou d'air ", conséquence de la crise asiatique, qui avait caractérisé la croissance européenne en 1999. Elle ne faisait qu'annuler la baisse précédente que la BCE avait décidé en avril 99. Les quatre autres ont donc toutes été motivées par des considérations de stabilité à moyen terme des prix. L'importance de la dernière a semble-t-il surpris les observateurs qui s'attendaient à une augmentation de seulement un quart de point. Peut-on à partir de ces décisions successives avoir une idée claire de la stratégie que poursuit la BCE ? Il faut pour cela analyser plus en détail les motivations qui président au changement de taux, en prenant pour exemple le dernier.
Fichier principal
Vignette du fichier
default-en.pdf (49.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-00972905 , version 1 (22-05-2014)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00972905 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/5577

Cite

Jean-Paul Fitoussi. Les conditions monétaires de la croissance européenne. 2000. ⟨hal-00972905⟩
54 View
56 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More