La percée des femmes aux élections législatives de 1997 - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue Française de Science Politique Year : 1997

La percée des femmes aux élections législatives de 1997

Abstract

Au terme des élections législatives de 1997, la France compte désormais 10,9 % de femmes parmi ses députés. C'est un record absolu en France où les élues n'ont jamais atteint le chiffre de 7 % (elles étaient 5,6 % en octobre 1945 ; 6,8 % en novembre 1946), elles sont même descendues au début de la Cinquième République à moins de 2 % pour atteindre à nouveau, très lentement, 6 % en 1993 (tableau 1). Mais si le chiffre du 1er juin 1997 marque un incontestable progrès par rapport à la situation précédente, il ne doit pas cacher un autre fait qui en modère la portée: la France demeure à l' avant-dernier rang des assemblées élues de l'Union européenne, juste avant la Grèce (qui dépasse de peu les 6 %), en ce qui concerne la représentation des femmes, loin de la Suède qui en compte 40,4 % dans son Parlement, des autres pays du Nord qui en ont un tiers ou encore de l'Allemagne. Même l'Espagne (avec 24,6 %) et l'Italie (11,1 %), figurant comme la France parmi les pays catholiques et méditerranéens, ont plus de représentantes. Quant au Royaume-Uni, il est passé depuis les élections de 1997 de 9 % à 18,4 % d'élues à la Chambre des Communes. [Premier paragraphe]
Fichier principal
Vignette du fichier
1997-mossuz-lavau-la-percee-des-femmes.pdf (1000.09 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-01010361 , version 1 (11-07-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Janine Mossuz-Lavau. La percée des femmes aux élections législatives de 1997. Revue Française de Science Politique, 1997, 47 (3-4), pp.454-461. ⟨10.3406/rfsp.1997.395189⟩. ⟨hal-01010361⟩
67 View
125 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More