Faut-il remettre en cause la politique familiale française ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2011

Faut-il remettre en cause la politique familiale française ?

Abstract

La politique familiale française réalise un arbitrage délicat entre trois objectifs : assurer un niveau de vie minimal à chaque enfant, assurer aux familles le même niveau de vie qu’aux personnes sans enfant, favoriser l’emploi féminin. Malgré ses réussites en termes de taux de fécondité et de taux d’emploi des femmes, la politique familiale française est souvent remise en cause : elle serait trop coûteuse, profiterait aux plus riches et nuirait au travail des femmes. L’article montre que ces critiques ne sont pas pertinentes. Le quotient conjugal et le quotient familial sont des composantes nécessaires de l’impôt progressif. Cibler les prestations sur les plus pauvres affaiblirait la cohérence de la politique familiale. La politique familiale transfère des masses relativement importantes aux familles ; la prise en charge du coût des enfants est totale pour les familles à bas revenus et diminue quand le revenu augmente. Une grande réforme, qui remplacerait l’ensemble des prestations familiales et des dispositifs fiscaux, par une allocation uniforme par enfant affaiblirait la politique familiale, éloignerait de la parité familiale et nuirait aux familles nombreux.
Fichier principal
Vignette du fichier
2011-01-sterdyniak-faut-il-remettre-en-cause-la-politique-familiale-francaise.pdf (227.74 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01024182 , version 1 (15-07-2014)
hal-01024182 , version 2 (21-06-2019)

Identifiers

Cite

Henri Sterdyniak. Faut-il remettre en cause la politique familiale française ?. Revue de l'OFCE, 2011, 116, pp.333 - 366. ⟨10.3917/reof.116.0333⟩. ⟨hal-01024182v2⟩
122 View
304 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More