La longue marche des universités françaises - Sciences Po Access content directly
Books Year : 2001

La longue marche des universités françaises

Abstract

On peut réformer les universités françaises : les changements profonds qu'elles ont connus depuis une décennie en sont la preuve. Mais cette évolution est récente. Depuis la Révolution, divers obstacles s'y opposaient. De nombreuses réformes visèrent pourtant à accroître leur autonomie, mais toutes laissèrent inchangées l'organisation verticale, hiérarchique et centralisée de disciplines gérées à partir d'une instance parisienne, ainsi que l'étroite cogestion qui liait ce centre corporatiste au centre étatique ministériel : les universités échouèrent à chaque fois à s'imposer comme un niveau intermédiaire pertinent entre les enseignants, la tutelle et la profession. Il a fallu attendre la fin du XXe siècle pour que cette situation se transforme. Non pas à la faveur d'une nouvelle grande réforme mais grâce à une circulaire de mars 1989 qui, en instituant des contrats de quatre ans entre chaque université et la tutelle, a affaibli le poids des disciplines au profit des établissements, a déstabilisé la cogestion entre le ministère et la profession universitaire et permis aux universités de renforcer leur autonomie. C'est à l'histoire de cette longue marche, que convie cet ouvrage étayé par des travaux empiriques qui bousculent les discours convenus sur la crise de l'Université française. (Résumé éditeur)

Domains

Sociology
No file

Dates and versions

hal-01392941 , version 1 (05-11-2016)

Identifiers

Cite

Christine Musselin. La longue marche des universités françaises. Presses Universitaires de France, pp.218, 2001, 9782130514411. ⟨hal-01392941⟩
802 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More