La victimation de proximité, les précautions et la peur - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue Economique Year : 2005

La victimation de proximité, les précautions et la peur

Abstract

Neighbourhoods, different by the density of their inhabitants, by their wealth and by the frequentation of people who do not live locally, differently expose their residents to crime. In addition, precautions against crime and levels of fear are in coherence with local victimization. Two types of neighbourhood do not fit well with this classical approach in urban sociology: the wealthy inner city ones and the poorest. Although opposed by their ecological characteristics, both have the same high level of local victimization. In addition, this high level does not help to understand the precautions against crime and the level of fear. Our interpretation deals with social cohesion at the local level and ideas that the inhabitants have about it. In those two types of area, inhabitants do not have the same conception of delinquency to which they are exposed.
Les voisinages, différents par la densité de l’habitat, par la richesse du quartier et par l’ouverture aux personnes n’y habitant pas, exposent différemment aussi leurs résidents aux atteintes contre les personnes et contre les biens. De plus, les précautions prises par les victimes potentielles et le sentiment de peur que leur inspire leur voisinage sont en cohérence avec cette victimation de proximité. Or deux types de quartier constituent des exceptions dans cette approche classique de la sociologie urbaine. Les centres riches des grandes agglomérations et leurs quartiers les plus défavorisés, bien que présentant des caractéristiques écologiques opposées, sont exposés au même degré à la délinquance. La victimation de proximité ne permet pas, non plus, de comprendre les précautions prises et surtout la peur du voisinage. L’interprétation proposée fait référence à la cohésion sociale locale et à l’idée que s’en font les résidents. Dans ces deux types de quartier, les résidents n’ont pas la même conception de la délinquance à laquelle ils sont exposés.
Fichier principal
Vignette du fichier
2005-herpin-lagrange-la-victimation-de-proximite-les-precautions-et-la-peur.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01400820 , version 1 (22-11-2016)

Identifiers

Cite

Nicolas Herpin, Hugues Lagrange. La victimation de proximité, les précautions et la peur : Etude sur la cohésion sociale de voisinage. Revue Economique, 2005, 56 (2), pp.285 - 312. ⟨10.3917/reco.562.0285⟩. ⟨hal-01400820⟩
73 View
134 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More