Préface. Restauration, spoliations et controverses - Sciences Po Access content directly
Journal Articles CéROArt Year : 2012

Préface. Restauration, spoliations et controverses

Abstract

De la Révolution française à la chute de l’Empire napoléonien, des centaines d’objets – antiques, tableaux, sculptures, dessins, livres, textiles ou encore spécimens d’histoire naturelle – ont été prélevés dans les collections princières et les édifices religieux de tous les territoires d’Europe conquis par Napoléon, afin de créer à Paris « le plus beau musée de l’univers ». Détachés, déposés ou démontés, tous ces objets ont été mis en caisses, transportés à fond de cale ou de chariots, puis systématiquement restaurés avant d’être montrés au public tels des trophées. La période n’est pas moins éprouvante pour les nombreux restaurateurs qui ont participé à la réalisation de ces opérations. Certains ont été obligés d’agir dans la précipitation ou sous la contrainte, quand d’autres pensaient manipuler et traiter les œuvres avec tout le soin nécessaire, mais ont vu très vite leurs actions violemment critiquées. On assiste en effet à l’époque à une impressionnante série de mises en cause réciproques : dans les pays spoliés, des voix s’élèvent pour dénoncer le « pillage » et le « vandalisme » exercés par les commissaires sur place et par les restaurateurs français à Paris, tandis que les responsables de cette politique considèrent au contraire qu’ils ont enfin rendu aux œuvres leur « liberté » et les ont sauvés d’un péril certain en leur offrant de bien meilleurs traitements de restauration et conditions de conservation. Les Français eux-mêmes sont divisés quant à l’opportunité de déplacer et de regrouper en un lieu unique les chefs d’œuvres de toute l’Europe, plutôt que de développer partout la conscience d’un patrimoine universel commun. [premier paragraphe]

Domains

Sociology
No file

Dates and versions

hal-01522835 , version 1 (15-05-2017)

Identifiers

Cite

Léonie Hénaut. Préface. Restauration, spoliations et controverses. CéROArt, 2012, 2, pp.en ligne. ⟨hal-01522835⟩
59 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More