Migrations, exils et printemps arabes - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2013

Migrations, exils et printemps arabes

Abstract

Les mouvements politiques communément appelés « printemps arabes » ont eu un impact différencié, selon les pays, sur les mouvements de population dans la région Maghreb arabe–Moyen-Orient. Au sein du monde arabe, les « révolutions » ont été à l’origine de nouveaux flux de réfugiés et de migrants, en particulier au Yémen, en Syrie et en Libye, les mouvements de populations vers l’extérieur de la région n’ayant été que très marginalement affectés par les changements politiques et les conflits. Il convient aussi de différencier les moments révolutionnaires, parfois violents et suivis de guerres civiles, et les périodes de transition politique dans lesquels sont entrés certains pays du Moyen-Orient.
Fichier principal
Vignette du fichier
thiollet-migrations-exils-printemps-arabes-2013.pdf (863.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01675520 , version 1 (10-01-2018)

Identifiers

Cite

Hélène Thiollet. Migrations, exils et printemps arabes. Frédéric Charillon; Alain Dieckhoff. Afrique du Nord Moyen-Orient 2013-2013. La double recomposition, La Documentation française, pp.133-146, 2013, 9782110092427. ⟨hal-01675520⟩
457 View
2033 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More