Quand les civils maintiennent l’ordre : Configurations vigilantes à Istanbul - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée Year : 2018

Quand les civils maintiennent l’ordre : Configurations vigilantes à Istanbul

Abstract

Since the 2000s various practices have emerged in the Tophane district of Istanbul relating to the maintenance of public order by civilians. These range from political violence and steps to tackle criminality to broader action to police public morality. Referring to them as "vigilante configurations" captures their fluidity whilst recognizing that they are comparatively structured and lent coherence by references to role models and social imaginaries. These crusades are conducted by local moral entrepreneurs operating with a fair degree of autonomy. In this the situation differs from other Middle Eastern contexts where the widespread existence of informers indicates that such movements are initiated from above. The practices in Tophane are tolerated and discreetly encouraged even due to shared political affinities with those in authority. This sets them apart from left-wing civilian initiatives to maintain public order in other districts of Istanbul, which are more severely repressed.
Depuis les années 2000 se font jour dans le quartier de Tophane (Istanbul) des pratiques de maintien de l’ordre par des civils articulant violence politique, lutte contre la criminalité et police des mœurs plus diffuse. Le terme de « configuration vigilante » permet de les saisir dans leur fluidité, tout en prenant acte de leur caractère relativement structuré et de leur mise en cohérence par des discours charriant des imaginaires et des modèles de rôle. Des entrepreneurs de morale locaux relativement autonomes portent ces croisades, ce qui différencie cette situation de contextes moyen-orientaux dans lesquels l’existence ordinaire d’indics laisse supposer des mobilisations provoquées par le haut. C’est la proximité politique avec les acteurs du pouvoir qui vaut à ces pratiques d’être tolérées, voire discrètement encouragées par eux – et qui les distingue d’autres formes civiles de maintien de l’ordre dans d’autres quartiers d’Istanbul qui, marquées à gauche, sont plus sévèrement réprimées.

Dates and versions

hal-01930788 , version 1 (22-11-2018)

Identifiers

Cite

Elise Massicard. Quand les civils maintiennent l’ordre : Configurations vigilantes à Istanbul. Revue des Mondes Musulmans et de la Méditerranée, 2018, Etudes libres inédites, pp.en ligne. ⟨10.4000/remmm.10212⟩. ⟨hal-01930788⟩
45 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More