De la fusion conflictuelle au succès industriel fondé sur une culture d’ingénieurs - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2018

De la fusion conflictuelle au succès industriel fondé sur une culture d’ingénieurs

Abstract

Le choc des répertoires de représentation et d'action de deux groupes industriels (Snecma et Sagem) qui fusionnaient (pour devenir Safran) a conduit à de grosses difficultés d’intégration post-fusion. Les inerties endogènes respectives, s'accordant pour s'opposer, ont mis en péril le rapprochement. Une fois écartés les dirigeants qui ne parvenaient pas à s'extirper de ces conflits de représentations, une nouvelle équipe de dirigeants issus de carrières internes et techniques a tiré profit du fonds culturel commun aux deux sociétés, à savoir d'être des "boîtes d'ingénieurs". Ce réceptacle commun a permis d'embarquer les collectifs autour de narratifs à même de rassembler plus que d'opposer, en esquissant des visions et des projets mobilisateurs, ancrés sur des histoires parallèles, à défaut d'être communes. Ce faisant, les nouveaux dirigeants d'obédience technique ont pu régénérer une proactivité endogène partagée, à partir de laquelle il leur a été possible de rassembler et de construire pour le futur. Le processus stratégique d'intégration a tiré parti d'un actif intangible majeur, à savoir les cultures d'ingénieurs respectives des deux organisations qu'il convenait d'intégrer pour réussir la fusion.

Domains

Sociology
No file

Dates and versions

hal-02131131 , version 1 (16-05-2019)

Identifiers

Cite

Hadrien Coutant. De la fusion conflictuelle au succès industriel fondé sur une culture d’ingénieurs : L’intégration d’un groupe comme processus sociologique. Thomas Durand; Sakura Shimada. Les Processus stratégiques, Éditions Management et Société, pp.39 - 46, 2018, 9782376871224. ⟨hal-02131131⟩
46 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More