L’efficacité d’une ligne de crédit environnementale en Égypte : synergies entre incitation marchande et réglementation contraignante - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2015

L’efficacité d’une ligne de crédit environnementale en Égypte : synergies entre incitation marchande et réglementation contraignante

Abstract

Parmi les multiples incarnations du projet mondial de développement durable, la « finance verte » gagne en ampleur et en visibilité. Visant à la fois l’évitement d’investissements ayant un impact environnemental négatif et la réalisation d’investissements ayant des retombées environnementales positives, la finance verte mobilise une constellation hétérogène d’institutions, de dispositifs, d’acteurs et de pratiques autour d’un objectif général commun : mettre le secteur de la finance au service d’objectifs tels que la réduction des pollutions, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles, ou encore la réduction des émissions de gaz à effet de serre (Köhn, 2012). En cela, la finance verte se distingue par le caractère indirect des contributions visées : elle entend agir en amont de l’économie dite « réelle », à travers une réorientation des flux financiers en direction d’activités à vertu environnementale (Helleiner, 2011). (Premier paragraphe)

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
l-efficacite-d-une-ligne-de-credit-envir.pdf (571.71 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02136749 , version 1 (22-05-2019)

Identifiers

Cite

Damien Krichewsky, Tiphaine Leménager. L’efficacité d’une ligne de crédit environnementale en Égypte : synergies entre incitation marchande et réglementation contraignante. Développement et biodiversité : comment négocier le tournant environnemental ?, Agence française de développement, pp.161 - 181, 2015. ⟨hal-02136749⟩
221 View
62 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More