Comment retracer les mécanismes causaux ? Les différents usages du process tracing - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue Française de Science Politique Year : 2018

Comment retracer les mécanismes causaux ? Les différents usages du process tracing

Abstract

De nombreuses publications méthodologiques portent sur le process tracing, ses fondements ontologiques et épistémologiques, et cherchent à en définir et systématiser l’utilisation. Cette littérature suggère de nombreuses définitions différentes du process tracing. Le présent article se propose de passer en revue les différentes approches afin d’en souligner les traits communs et de dresser une typologie des usages du process tracing. Le process tracing permet de mettre au jour des mécanismes causaux ou de tester un mécanisme causal théoriquement présumé. Deux principaux types d’usages sont identifiés : les usages inductifs (tout en restant « guidés » par de la théorie) et les usages déductifs (mais étant toujours prêts à affiner les théories testées). Les recherches appliquant le process tracing en économie politique comparée permettent notamment de savoir comment changent les intérêts et les institutions.
No file

Dates and versions

hal-02177773 , version 1 (09-07-2019)

Identifiers

Cite

Bruno Palier, Christine Trampusch. Comment retracer les mécanismes causaux ? Les différents usages du process tracing. Revue Française de Science Politique, 2018, 68 (6), pp.967 - 990. ⟨10.3917/rfsp.686.0967⟩. ⟨hal-02177773⟩
57 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More