Nous et les Autres : L’altérité sur les sites web des extrêmes droites en France - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Réseaux : communication, technologie, société Year : 2017

Nous et les Autres : L’altérité sur les sites web des extrêmes droites en France

Abstract

While identity politics lies at the core of far-right ideology, empirical studies on the representations of the Other remain idiosyncratic, i.e. mainly limited to one specific organization and/or outgroup. To address this gap, this article considers 77 websites of far-right organizations in France, and combines a quantitative Social Network Analysis (SNA) with a qualitative Content Analysis of the websites. I show that the network is organized around five clusters of websites describing the ingroup on the basis of political/civil and/or cultural/ethnic prejudices. In addition, the results reveal that some outgroups are common to over 90% of the websites in the network (e.g. the Muslim, the immigrant, the elite), while others appear less regularly (e.g. the homosexual, the Jew, the Rom). Overcoming idiosyncratic understandings, this comparative approach enables us to see how the representations of the ingroup and outgroup contribute to the creation of shared identities between far-right organizations, at least on the Internet.
Alors que la politique identitaire est fondamentale pour les extrêmes droites, les études empiriques des représentations de l’Autre restent idiosyncratiques, se limitant à une seule organisation et/ou à un exogroupe ciblé. À ce titre, l’article considère 77 sites d’organisations d’extrême droite en France et combine une analyse quantitative des réseaux sociaux avec une analyse qualitative du contenu. Il montre d’abord que le réseau est organisé autour de cinq regroupements de sites qui décrivent le groupe interne sur la base de préjugés d’ordre politique/civique et/ou culturel/ethnique. Ensuite, les résultats montrent que certains groupes externes sont communs à plus de 90 % des sites qui composent le réseau (musulman/e, immigré/e, élites), alors que d’autres apparaissent moins régulièrement (homosexuel/le, juif/ve, Rom). Dépassant les approches idiosyncratiques, la comparaison et la perspective des réseaux permettent d’appréhender la manière dont les représentations du groupe interne et externe participent à la création d’identités communes entre organisations d’extrême droite, au moins sur Internet.

Dates and versions

hal-02184199 , version 1 (15-07-2019)

Identifiers

Cite

Caterina Froio. Nous et les Autres : L’altérité sur les sites web des extrêmes droites en France. Réseaux : communication, technologie, société, 2017, 2-3 (202-203), pp.39-78. ⟨10.3917/res.202.0039⟩. ⟨hal-02184199⟩
97 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More