Les faiseuses d’agenda : Les militantes féministes et l’émergence des abus sexuels sur mineurs en Europe - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue Française de Science Politique Year : 2009

Les faiseuses d’agenda : Les militantes féministes et l’émergence des abus sexuels sur mineurs en Europe

Abstract

The object of this article is to analyse how feminist activists became the standard-bearers in the emergence of the issue of child abuse in Europe during the 1980s. While waging a widespread campaign against the rape of women, they came alive to the prevalence of sexual violence against children and managed to put this issue on the policymaking agenda. They did so by launching a wide range of political campaigns and by working hand in hand with professionals in the field and women ministers. Furthermore, the crucial role played by feminist activists points up the link between voice (involving a specific definition of child sexual abuse as incest and evidence of patriarchal violence inside the family) and empowerment (the feminist monopoly on the emergence of the issue and on agenda-setting in the ’80s). This feminist reading didn’t last long, though, for – after “incest” – “paedophilia” was to emerge on the European political agendas ten years later.
L’objectif de cet article est d’analyser comment des militantes féministes sont devenues les actrices clefs de l’émergence du problème des abus sexuels sur mineurs en Europe dans les années 1980. Engagées dans la lutte contre le viol des femmes, elles prennent conscience des violences sexuelles faites aux enfants et parviennent à inscrire cet enjeu sur l’agenda public et politique, en mobilisant des répertoires d’action variés et en ayant recours à des relais pertinents, qu’il s’agisse des professionnels s’intéressant aux enfants victimes ou aux ministres femmes qui détiennent les portefeuilles de la famille ou de l’égalité hommes-femmes à cette époque-là. Ce rôle central des militantes féministes permet en outre de réfléchir au lien qui existe entre prise de parole (construction particulière de l’enjeu sous l’angle de l’inceste et des violences patriarcales au sein de la famille) et prise de pouvoir (monopole féministe de l’émergence dans les années 1980) ; ou comment la lutte sur le sens à donner à un phénomène peut modifier les rapports de force entre acteurs en présence. Cette lecture féministe du problème des abus sexuels sur mineurs ne dure d’ailleurs qu’un temps ; après « l’inceste », la « pédophilie » fait son entrée sur les agendas européens dès la décennie suivante.
Fichier principal
Vignette du fichier
2009-boussaguet-les-faiseuses-d-agenda.pdf (193.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02186638 , version 1 (17-07-2019)

Licence

Identifiers

Cite

Laurie Boussaguet. Les faiseuses d’agenda : Les militantes féministes et l’émergence des abus sexuels sur mineurs en Europe. Revue Française de Science Politique, 2009, 59 (2), pp.221-246. ⟨10.3917/rfsp.592.0221⟩. ⟨hal-02186638⟩
351 View
495 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More