Présentation du dossier : Une vie politique européene ? - Sciences Po Access content directly
Other Publications Sciences Po Bibliothèque Year : 2019

Présentation du dossier : Une vie politique européene ?

Abstract

First lines of the presentation: The creation of a European Political life has long been presented as an objective for the integration of the European continent. Interstate relations within the European Community, and later the European Union, should not only be led by diplomats and bureaucrats, but by political leaders who are concerned with elections and ideology. The capacity of European Institutions to bring about a partisan pluralism was one of its original contributions. Beyond this, in the continuity of the Habermassian ideal, the goal was to constitute a public space at the level of the European Union where European citizens could discuss common affairs according to common terms. The election by universal suffrage of the European Parliament in 1979 and its gradual rise in power constituted one of the principal modalities of a voluntarist action aimed at creating a transnational political life.
À l'occasion des élections européennes 2019, la bibliothèque de Sciences Po et Olivier Rozenberg, Associate Professor au Centre d’études européennes et de politique comparée, et conseiller scientifique du Master Affaires européennes/École d'affaires publiques de Sciences Po ont proposé à des étudiants de master de se pencher sur la question de l'existence d'une vie politique européenne. Ce dossier en est l'aboutissement : il réunit 13 contributions étudiantes ainsi qu'un entretien croisé entre Loïc Azoulai de l'École de Droit, Bruno Cautrès du Cevipof et Olivier Rozenberg. Une bibliographie et une chronologie complètent cet ensemble. 1ère ligne de la présentation : La création d’une vie politique européenne fut longtemps présentée comme un objectif d’intégration pour le continent européen. Les relations interétatiques au sein des Communautés puis de l’Union européenne ne devaient pas être le seul fait des diplomates et des bureaucrates, mais de dirigeants politiques soucieux d’élections et d’idéologie. La capacité des institutions européennes à faire vivre un certain pluralisme partisan devait constituer une de ses originalités. Au-delà, il s’agissait, dans la continuité de l’idéal habermassien, de constituer un espace public à l’échelle de l’Union européenne au sein duquel les citoyens européens discutent d’affaires communes selon des termes communs. L’élection au suffrage universel du Parlement européen en 1979 et sa montée en puissance progressive constituait une des modalités principales d’une action volontariste visant à créer une vie politique transnationale.
No file

Dates and versions

hal-02282457 , version 1 (10-09-2019)

Identifiers

Cite

Olivier Rozenberg. Présentation du dossier : Une vie politique européene ?. 2019. ⟨hal-02282457⟩
27 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More