Savoirs flous et savoirs faire des employeurs mis en cause. Les limites de la lutte contre la discrimination à l'embauche - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Sociologie Year : 2020

Savoirs flous et savoirs faire des employeurs mis en cause. Les limites de la lutte contre la discrimination à l'embauche

Abstract

This article contributes to the analysis of the fight against discrimination in hiring practices by examining how employers manage to dismiss the charges against them. Based on claims filed with the Défenseur des droits (Rights’ Defender) between 2013 and 2015, the article explores the cases which have involved both public or private employers. The analysis focuses on the way in which the files are evaluated by the Defender, on the narratives and the documents delivered by both the claimants and the employers with an emphasis on the arguments of the latter. Following the hypothesis that hiring decisions are fragile, an in-depth case study and then a cross-sectional analysis of the files have been undertaken. The article reveals employers’ insistence on valuing their good practices and their propensity to focus on the personality of the claimants in order to question their skills and their credibility. The results underline the room for manoeuvre the employers have in reconstituting the hiring operation in question and in defining the requirements of the position.
Cet article apporte une contribution à l’analyse des obstacles à la lutte contre la discrimination à l’embauche, en s’intéressant à ce qui concourt à renforcer la défense des employeurs. Prenant appui sur les réclamations déposées au Défenseur des droits entre 2013 et 2015, l’auteure explore les dossiers qui ont donné lieu à la mise en cause d’employeurs publics ou privés. Elle s’intéresse à la manière dont ils sont évalués par le Défenseur, aux récits et pièces livrés par les réclamants et les mis en cause, en mettant l’accent sur ce qui bénéficie à ces derniers. Partant de l’hypothèse d’une fragilité des décisions de recrutement, l’auteure montre comment celle-ci contribue à affaiblir l’établissement de la preuve de la discrimination. Elle met en évidence l’insistance des employeurs dans la valorisation de leurs bonnes pratiques et leur propension à se focaliser sur la personnalité du réclamant pour décrédibiliser son récit et ses compétences. Elle souligne les marges de manœuvre dont disposent les employeurs pour reconstituer l’opération de recrutement incriminée et définir les exigences requises par le poste.
No file

Dates and versions

hal-02612503 , version 1 (19-05-2020)

Identifiers

Cite

Emmanuelle Marchal. Savoirs flous et savoirs faire des employeurs mis en cause. Les limites de la lutte contre la discrimination à l'embauche. Sociologie, 2020, 11 (1), pp.55-71. ⟨10.3917/socio.111.0055⟩. ⟨hal-02612503⟩
49 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More