Résister dans les interstices : la subversion au travail dans un studio de création de jeux vidéo - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Sociologie du Travail Year : 2021

Résister dans les interstices : la subversion au travail dans un studio de création de jeux vidéo

Abstract

Cet article porte sur les formes de résistance à l’œuvre dans une industrie pourtant régulièrement analysée comme propice à des modes d’engagement dans le travail marqués par une subordination totalisante, le développement de jeux vidéo. Pour saisir les ressorts de la parole critique, et ses modalités singulières d’expression, on montre l’intérêt de partir de l’expérience de travail et des différents processus qui la dévalorisent aux yeux de salariés qualifiés du numérique. Leurs pratiques, qu’elles passent par de nouvelles exigences prescriptives ou par la modulation de leur engagement, s’inscrivent dans une dynamique de réévaluation de l’activité. Contrairement aux approches principales des résistances au travail, qui leur prêtent un ressort générique (inhérent à la condition humaine ou à la subordination salariale), on fait ici du motif contestataire l’objet de l’enquête. Il s’agit de comprendre, en contexte, les épreuves auxquelles répondent les pratiques subversives, et ce que ces dernières proposent et défendent.

Domains

Sociology

Dates and versions

hal-03150925 , version 1 (24-02-2021)

Identifiers

Cite

Maxime Besenval. Résister dans les interstices : la subversion au travail dans un studio de création de jeux vidéo. Sociologie du Travail, 2021, 63 (1), pp.en ligne - en ligne. ⟨10.4000/sdt.37951⟩. ⟨hal-03150925⟩
125 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More