Les avatars du 'travail à la chaîne' dans l'oeuvre de Georges Friedmann - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Genèses. Sciences sociales et histoire Year : 2004

Les avatars du 'travail à la chaîne' dans l'oeuvre de Georges Friedmann

Gwenaële Rot

Abstract

Georges Friedmann est connu comme le fondateur d’une sociologie du travail « humaniste », critiquant les effets délétères sur l'homme du travail industriel moderne. Ce n’est que très progressivement qu’il devient le critique radical et pessimiste du travail déshumanisé que l'histoire a retenu. Mais, si l'orientation idéologique de cet auteur n’a cessé d’évoluer, le modèle de la chaîne de montage est toujours resté pour lui une référence canonique du travail moderne. En retraçant systématiquement les analyses qu’il mène, pendant près de quarante ans, de cette forme d’organisation, on peut donc suivre assez précisément les méandres de l'histoire d’une œuvre, marquée par les engagements de son auteur dans son siècle.

Domains

Sociology History
Fichier principal
Vignette du fichier
rot-vatin-friedmann-chaine.pdf (761.89 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03163544 , version 1 (09-03-2021)

Identifiers

Cite

Gwenaële Rot, François Vatin. Les avatars du 'travail à la chaîne' dans l'oeuvre de Georges Friedmann. Genèses. Sciences sociales et histoire, 2004, 57, pp.23 - 40. ⟨hal-03163544⟩
63 View
24 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More