Le multiplicateur d'investissement public - Sciences Po Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2020

Le multiplicateur d'investissement public

Abstract

This article gives a summary of the results of the main studies of the impact assessment of public expenditure and in particular of public investment. This assessment is carried out in three successive points: (1) Since public investment is primarily a component of demand, we have f irst looked at its eff ectiveness in terms of general public spending. T he literature leads to a multiplier of public spending on GDP of 0.8 on average, with great variability in the results. (2) Secondly, the productive dimension of public investment is integrated. The economic literature manages to establish a superiority in the long run of the revival by investment in relation to classical expenditure. The contribution of public capital to growth, measured by elasticity, varies between 0.01 and 0.5. These elasticities are high if project selection is eff ective and public capital is properly used. On the other hand, the literature tends to underline the superiority in terms of short-term revival of public consumption over new public infrastructure projects whose implementation times would be ver y long. (3) Finally, the current debate on spending stimulus is in the middle of an economic crisis, the article shows that in the literature the multiplier increases in times of crisis to high values between 1.3 and 2.5. In addition, the result observed in normal times is reversed: the recovery by major public investment projects is stronger than by public consumption.
Cet article dresse un bilan synthétique des résultats des principales études d'évaluation d'impact des dépenses publiques et en particulier celles d'investissement public. Ce bilan est réalisé en trois points successifs : (1) Puisque l'investissement public est en premier lieu une composante de la demande, nous nous intéressons d'abord à son efficacité sous l'angle général de la dépense publique. La littérature conduit à un multiplicateur des dépenses publiques sur le PIB de 0,8 en moyenne, avec une grande variabilité dans les résultats. (2) Dans un second temps, la dimension productive de l'investissement public est intégrée. La littérature économique parvient à établir une supériorité de la relance par l'investissement par rapport à la dépense classique à long terme. La contribution du capital public à la croissance, mesurée par l'élasticité, varie entre 0,01 et 0,5. Ces élasticités sont élevées si la sélection des projets est efficace et si le capital public est correctement utilisé. Par contre, la littérature tend à souligner la supériorité en termes de relance à court terme de la consommation publique sur des projets de nouvelles infrastructures publiques dont les temps de mise en service seraient très long. (3) Enfin, puisque le débat actuel sur la relance par la dépense se situe en pleine crise économique, l'article montre que dans la littérature le multiplicateur augmente en période de crise à des valeurs élevées comprises entre 1,3 et 2,5 à court terme. De plus, le résultat observé en temps normal est inversé : la relance par des grands projets d'investissement public est plus forte que par la consommation publique.
Fichier principal
Vignette du fichier
OFCEWP2020-28.pdf (262.89 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03370444 , version 1 (08-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03370444 , version 1

Cite

Gilles Le Garrec, Vincent Touzé. Le multiplicateur d'investissement public : Une revue de littérature. 2020. ⟨hal-03370444⟩
106 View
109 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More