Les élections de 2020 à Singapour : Vers la fin du modèle singapourien de démocratie illibérale ? - Sciences Po Access content directly
Other Publications Jus Politicum : Revue de droit politique Year : 2020

Les élections de 2020 à Singapour : Vers la fin du modèle singapourien de démocratie illibérale ?

Abstract

The Singaporean 2020 General Election results saw the People’s Action Party, in power since independence in 1965, gain its lowest number of seats ever. Winning 10 seats out of 93, the main opposition party gained for the first time recognition of its role in Parliament through the status of “leader of the opposition”, signalling a possible evolution of the Singaporean political system toward a two-party system. Nevertheless, the ability of PAP to revise the Constitution, an instrument of its hegemony, is not being challenged by the results of this election. Hence, it is much too soon to announce the end of the Singaporean model of illiberal democracy.
Les élections du 10 juillet 2020 ont vu le parti hégémonique au pouvoir depuis l’indépendance de la cité-Etat en 1965, le People’s Action Party, enregistrer son plus mauvais score. L’opposition n’a certes obtenu que 10 sièges sur les 93 mis au vote, mais pour la première fois, son rôle au sein du Parlement, reconnu par l’officialisation d’un statut de leader de l’opposition, semble annoncer l’évolution de Singapour vers un système bipartisan. Néanmoins, la mainmise du PAP sur la Constitution, instrument de son maintien au pouvoir, n’est pas remise en cause ; dès lors, il est trop tôt pour annoncer la fin du modèle singapourien de démocratie illibérale.
No file

Dates and versions

hal-03391847 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Eugénie Mérieau. Les élections de 2020 à Singapour : Vers la fin du modèle singapourien de démocratie illibérale ?. 2020. ⟨hal-03391847⟩
58 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More