Le congrès de Tours, une « épuration » qui a durablement marqué la gauche française - Sciences Po Access content directly
Other Publications Analyse Opinion Critique Year : 2020

Le congrès de Tours, une « épuration » qui a durablement marqué la gauche française

Abstract

En décembre 1920, il y a exactement cent ans, se tenait le congrès de Tours, tournant historique dans l’histoire de la gauche française qui a vu l’intransigeance l’emporter sur le réformisme révolutionnaire. Sous l’influence de l’Internationale Communiste, le congrès s’inscrit en effet dans la stratégie d’« épuration » prônée par Lénine et décide l’exclusion des réformistes « sociaux-traîtres », selon l’idée qu’il valait mieux un petit nombre de militants soudés dans l’« unité de la volonté », qu’un parti divisé en tendances concurrentes.
No file

Dates and versions

hal-03391901 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Dominique Colas. Le congrès de Tours, une « épuration » qui a durablement marqué la gauche française. 2020. ⟨hal-03391901⟩
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More