C.I.A., WikiLeaks, Snowden : économie du secret et relations internationales - Sciences Po Access content directly
Other Publications BePolitix Year : 2018

C.I.A., WikiLeaks, Snowden : économie du secret et relations internationales

Abstract

Dans un texte publié en 1908 et intitulé Secret et sociétés secrètes, le sociologue allemand Georg Simmel met en évidence un double aspect des interactions sociales : d’un côté, celles-ci nécessitent toujours un savoir sur autrui, d’un autre côté, ce savoir est condamné à être imparfait. La relation que nous avons avec autrui est fonction de l’image que nous nous faisons de lui, reconstituée à partir de nos perceptions et des informations qu’il a bien voulu nous transmettre. Mais cette image ne peut jamais être parfaitement conforme à la réalité. Selon Simmel, cette imperfection, ce « non-savoir », permet à l’interaction de fonctionner. Le secret, l’ambiguïté, le mensonge, même s’ils peuvent être négatifs d’un point de vue moral, sont donc sociologiquement positifs en ce qu’ils sont indispensables au fonctionnement des interactions sociales...
No file

Dates and versions

hal-03392730 , version 1 (21-10-2021)

Identifiers

Cite

Benjamin Puybareau. C.I.A., WikiLeaks, Snowden : économie du secret et relations internationales. 2018. ⟨hal-03392730⟩
21 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More