Capitalisme et cohésion sociale - Sciences Po Access content directly
Books Year : 2012

Capitalisme et cohésion sociale

Abstract

En dépit de la crise en cours, les décideurs restent prisonniers de vieilles idées qui ont consisté à célébrer une nouvelle économie débarrassée de tout conflit et de toute instabilité. Pourtant la réalité du moment comme tous les grands épisodes de l'histoire économique récente du capitalisme témoignent de la récurrence de changements structurels aux conséquences jamais anticipées qui créent les conditions de cette instabilité. La maîtrise des fluctuations reste un enjeu essentiel. Elle ne saurait être réalisée en appliquant les règles intangibles et en imaginant pouvoir construire un équilibre fait de flexibilité des marchés et de neutralité des gouvernements, au mépris de la démocratie et de la cohésion sociale. Elle requiert frictions et rigidités sur les marchés, activisme monétaire et budgétaire impliquant de résoudre les inévitables conflits d'objectifs et d'intérêts au moyen d'arbitrages qui relèvent du débat démocratique et privilégient la cohésion sociale. La mondialisation des échanges, dont il ne faut pas ignorer les effets bénéfiques, n'implique pas que l'on doive renoncer à un modèle économique et social qui a fait ses preuves dans les économies développées. Elle ne sera viable que s'il est répondu à l'extension du marché par une extension du champ de l'action politique obéissant aux mêmes principes de régulation et de recherche de cohésion sociale. (présentation de l'éditeur)
No file

Dates and versions

hal-03397465 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

Cite

Mario Amendola, Jean-Luc Gaffard. Capitalisme et cohésion sociale. Economica, pp.194, 2012, 9782717861334. ⟨hal-03397465⟩
116 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More