Le dilemme des écologistes : entre stratégie nationale et diversités locales - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 1999

Le dilemme des écologistes : entre stratégie nationale et diversités locales

Bruno Villalba

Abstract

Aux élections régionales de 1998, l’écologie politique se trouve dans une situation inédite, au niveau des régions comme au niveau national. L’institution régionale n’a été que récemment investie par les écologistes. Avant 1992, ils ne disposaient que de trois élus. Aux élections de 1992, ils ont obtenu un peu plus de 200 conseillers et, suite à un petit vaudeville, une présidence de région. Incontestablement, si l’on tente d’établir un bilan de l’action de ces élus, « cette expérience a certainement été féconde pour un certain nombre d’acteurs du mouvement » en termes d’expérience, d’apprentissage et de professionnalisation. Les écologistes ont à présent des sortants et, avec certaines nuances suivant les régions, un bilan à défendre. Régionalement, l’écologie politique peut sortir de la simple incantation pour revendiquer une place spécifique. [Premier paragraphe]
No file

Dates and versions

hal-03397744 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03397744 , version 1
  • SCIENCESPO : 2441/8482

Cite

Bruno Villalba, Daniel Boy. Le dilemme des écologistes : entre stratégie nationale et diversités locales. Dominique Reynié; Pascal Perrineau. Le Vote incertain : les élections régionales de 1998, Presses de Sciences Po, pp.143 - 156, 1999, 9782724607659. ⟨hal-03397744⟩
17 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More