Le vertige social-nationaliste : la Gauche du Non et le référendum de 2005 - Sciences Po Access content directly
Books Year : 2005

Le vertige social-nationaliste : la Gauche du Non et le référendum de 2005

Abstract

Le 29 mai 2005, les Français rejettent la Constitution européenne. A l'issue d'un débat jugé exemplaire. Faux, affirme Dominique Reynié. La controverse a charrié un populisme massif, largement propagé par la gauche du Non. Documents à l'appui, ce livre décrit un véritable tournant. Des altermondialistes aux dissidents du Parti socialiste, en passant par la Ligue communiste révolutionnaire, des écologistes et le Parti communiste français, la gauche du Non a mobilisé un anti-libéralisme farouche, un étatisme forcené, et un chauvinisme imprégné de xénophobie. Tout ce que Léon Blum, en son temps, dénonçait comme un programme " social-nationaliste ". Le retour de cette tentation place la gauche devant l'obligation de trancher la question de son identité.
No file

Dates and versions

hal-03397883 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

Cite

Dominique Reynié. Le vertige social-nationaliste : la Gauche du Non et le référendum de 2005. Les Editions de La Table Ronde, pp.314, 2005, 9782710328315. ⟨hal-03397883⟩
45 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More