Les esclaves du sud des États-Unis - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2003

Les esclaves du sud des États-Unis

Pap Ndiaye

Abstract

Pendant les deux siècles et demi qui s'écoulèrent entre l'arrivée d'une vingtaine d'Africains en Virginie, en 1619, et les derniers coups de canon de la guerre de Sécession, en 1865, l'esclavage occupa une position centrale dans la société et l'économie des Etats-Unis. Il constitua une réponse à une demande pressante en main-d'oeuvre, en particulier dans le sud du pays, ou de grandes plantations de tabac, de canne à sucre, de coton apparurent dès le XVIIe siècle. Ce système de travail forcé fut étroitement associé à ces plantations, bien adaptées à un travail enrégimenté et à la culture coloniale à grande échelle. En ce sens, il représenta le moteur principal de la colonisation du continent nord-américain par les Européens. [Premier paragraphe de du chapitre]
No file

Dates and versions

hal-03398135 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

Cite

Pap Ndiaye. Les esclaves du sud des États-Unis. Le livre noir du colonialisme : XVIe-XXIe siècle, Éditions Robert Laffont, pp.120 - 131, 2003, 9782221092545. ⟨hal-03398135⟩

Collections

SCIENCESPO EHESS
54 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More