Relance de la politique arabe et relations privilégiées au Maghreb et au Moyen-Orient - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2013

Relance de la politique arabe et relations privilégiées au Maghreb et au Moyen-Orient

Abstract

Jacques Chirac, durant ses deux mandats à la présidence de la République (1995-2007), a associé son nom à une relance de la "politique arabe" de la France. Cette expression de "politique arabe" n'a jamais été employé par Charles de Gaulle et elle a été forgée sous le mandat de Georges Pompidou. Elle n'en est pas moins identifiée à une certaine tradition de la diplomatie gaulliste, qui remonterait au "divorce" franco-israélien, consécutif à la guerre de juin 1967, lorsque la France, jusque là principal pourvoyeur d'armements de l’État hébreu, a exigé le retrait de tous les territoires occupés lors du conflit. Le paradoxe de cette orientation "gaulliste" est qu'elle s'est pleinement déployée sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing, non pas quand Jacques Chirac était son Premier ministre, de 1974 à 1976, mais lors du passage de Raymond Barre à Matignon, notamment après la déclaration adoptée à l'initiative de la France au sommet européen de Venise, le 13 juin 1980...
No file

Dates and versions

hal-03398170 , version 1 (22-10-2021)

Identifiers

Cite

Jean-Pierre Filiu. Relance de la politique arabe et relations privilégiées au Maghreb et au Moyen-Orient. Christian Lequesne; Maurice Vaisse. La politique étrangère de Jacques Chirac, Riveneuve Editions, pp.199 - 215, 2013, 9782360131396. ⟨hal-03398170⟩
35 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More