L’analyse statistique des tables de contingence carrées - L’homogamie socioprofessionnelle en France - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Bulletin de Méthodologie Sociologique / Bulletin of Sociological Methodology Year : 2015

L’analyse statistique des tables de contingence carrées - L’homogamie socioprofessionnelle en France

Abstract

Contrary to correspondence analysis (CA), log-multiplicative association models are only known by a restricted audience in France. This second article uses the latter technique to analyze a socioeconomic homogamy table (based on the two-digit catégories socioprofessionnelles of the spouses) from the INSEE Labour Force Surveys conducted between 2003 and 2010. It illustrates the strong resemblance between the two approaches, and highlights the advantages brought by the greater flexibility of association models. They provide a view of the social space both more accurate and easier to interpret than CA, in particular by giving special status to endogamous couples (in which the spouses belong exactly to the same group). They also allow us to analyze specifically men-women asymmetries which emerge from the choice of a spouse (hypergamy), an essential issue poorly apprehended by classical methods.
Contrairement à l’analyse factorielle des correspondances (AFC), les modèles log-multiplicatifs d’association sont restés jusqu’ici d’usage confidentiel en France. Ce second article recourt à cette dernière technique pour étudier une table d’homogamie socioprofessionnelle (fondée sur les catégories socioprofessionnelles à deux chiffres des conjoints) issue des enquêtes Emploi de l’INSEE conduites entre 2003 et 2010. Il illustre les fortes ressemblances entre AFC et modèles d’association, tout en montrant l’intérêt de la plus grande souplesse apportée par ces derniers. Les modèles d’association offrent en effet une vision de l’espace social plus adaptée et plus aisée d’interprétation que l’AFC, notamment en donnant un statut particulier aux couples endogames (dans lesquels les conjoints appartiennent exactement au même groupe). Ils permettent aussi d’analyser spécifiquement les asymétries hommes-femmes qui s’expriment dans le choix du conjoint (hypergamie), une question essentielle que les méthodes classiques appréhendent mal.
No file

Dates and versions

hal-03399254 , version 1 (23-10-2021)

Identifiers

Cite

Milan Bouchet-Valat. L’analyse statistique des tables de contingence carrées - L’homogamie socioprofessionnelle en France : II. L’apport des modèles d’association. Bulletin de Méthodologie Sociologique / Bulletin of Sociological Methodology, 2015, 126 (1), pp.5 - 27. ⟨10.1177/0759106315572556⟩. ⟨hal-03399254⟩
27 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More