Chemins d’automne - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Commentaire Year : 2014

Chemins d’automne

Abstract

Basho écrit : Sur ce chemin personne sinon le soir d’automne. Ce haïku est souvent traduit ainsi. La traduction suppose que se passer de sinon (qui ne figure pas dans le texte original) serait très sec, trop descriptif. Le terme sinon marque le passage du paysage à l’idée et le glissement de la sensation au sentiment. C’est le maximum de surcharge qui soit admissible. Toute traduction rétrécit le poème mais (espérons-le) ne l’anéantit pas. La deuxième partie du poème (aki no kure) signifie au sens large : fin de l’automne, soir d’automne, mouvement de l’automne. [Premier paragraphe]

Keywords

No file

Dates and versions

hal-03399326 , version 1 (24-10-2021)

Identifiers

Cite

Gil Delannoi. Chemins d’automne. Commentaire, 2014, 3 (147), pp.613 - 614. ⟨10.3917/comm.147.0613⟩. ⟨hal-03399326⟩
15 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More