L’Europe et l’idée d’humanité éducable - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2012

L’Europe et l’idée d’humanité éducable

Abstract

La civilité peut être considérée à travers le projet européen d'une éducation à la liberté qui a été particulièrement développé par l'humanisme de la Renaissance. Dans le choix entre l'éducation et le dressage, entre la liberté par la règle et l'imitation par intimidation, on trouve un choix fondamental sur l'idée de société. Il ne suffit pas de dire que l'homme naît perfectible, l'opposition des finalités entre le projet de Kant et celui de Bonald, puis des saint-simoniens, montre la différence entre acceptation de la liberté ou recherche d'une intégration économique et « communautaire ». En fait, l'idée moderne d'une civilité raisonnable (conciliant l'autonomie individuelle et les obligations sociales) a été réactivée par Patocka dans sa formulation de l'Europe comme « souci de l'âme ». Il est temps de relayer ce message contre les idéologies actuelles de l'évaluation, du quantitatif et du pragmatisme qui s'institutionnalisent et anesthésient l'esprit européen.

Domains

History Law
No file

Dates and versions

hal-03415394 , version 1 (04-11-2021)

Identifiers

Cite

Lucien Jaume. L’Europe et l’idée d’humanité éducable. Annuaire de l’Institut Michel Villey, vol. 3, 2011, Dalloz; Dalloz, pp.37 - 47, 2012, 9782247115600. ⟨hal-03415394⟩
4 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More