Libye : les usages mafieux de la rente pétrolière - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Politique africaine Year : 2012

Libye : les usages mafieux de la rente pétrolière

Abstract

Au début de la décennie 1970, la nationalisation du secteur des hydrocarbures apporte au régime révolutionnaire libyen la manne financière nécessaire à la réalisation de ses ambitions politiques. Le pétrole est alors perçu comme une bénédiction; c’est le «carburant de la Révolution» pour Kadhafi. Une partie des revenus issus de la vente des hydrocarbures est investie dans les infrastructures civiles, améliorant ainsi de façon très nette les conditions de vie de la population. La prise de contrôle du secteur pétrolier est vécue comme une revanche historique, d’autant mieux savourée que l’accès à l’indépendance apparaissait comme inachevé, tant la présence des compagnies pétrolières internationales restait hégémonique. Une rente pétrolière a ainsi commencé à se développer pour finalement représenter très rapidement l’essentiel des revenus issus des exportations, et ce jusqu’à aujourd’hui. Hors de tout contrôle, l’usage de cette rente a favorisé des pratiques mafieuses au profit des clans associés au régime. Simultanément, en dépit des crises et tensions régionales, la Libye est devenue un pays stratégique dans l’approvisionnement énergétique de l’Union européenne.

Dates and versions

hal-03415412 , version 1 (04-11-2021)

Identifiers

Cite

Luis Martinez. Libye : les usages mafieux de la rente pétrolière. Politique africaine, 2012, 1 (125), pp.23-42. ⟨10.3917/polaf.125.0023⟩. ⟨hal-03415412⟩
26 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More