Les pratiques culturelles et sportives des Français : arbitrage, diversité et cumul - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Economie et Statistique / Economics and Statistics Year : 2009

Les pratiques culturelles et sportives des Français : arbitrage, diversité et cumul

Abstract

The French 2003 continuous survey of household living conditions includes a “cultural and sports participation” module that covers radio and television consumption, reading, “cultural” outings (such as cinema, theatre, and concerts), amateur activities (drawing, music, singing, writing, and so on), and sports, but also hunting and fishing. The data show that the social differentiation of attitudes to recreational activities is primarily determined by an accumulation criterion, which categorises individuals on the basis of the number and frequency of the activities in which they engage. Whatever their purpose and type, most activities do not seem mutually exclusive. People are all the more likely to engage in one if they already engage in another. The only apparent exceptions to this rule are watching television, hunting, and fishing. An individual’s ranking on the activity-accumulation scale seems more closely correlated with educational attainment than with income level. Differences in attitudes do not, however, appear solely determined by the accumulation criterion. The data reveal three distinct profiles. They show a contrast between persons who are not significantly engaged in these activities— with the exception of intensive television- watching— and two profiles of persons substantially more involved: (1) individuals participating chiefly in sports activities and (2) individuals participating mainly in cultural activities. The propensity towards each of the three profiles seems strongly tied to educational attainment but also to socio-occupational category and living-environment characteristics. There is also a fairly sharp divide between men and women.
Les données du volet « pratiques culturelles et sportives » de l’enquête permanente sur les conditions de vie des ménages de 2003 qui englobent l’usage de la radio et de la télévision, la lecture, les sorties « culturelles » (cinéma, théâtre, concert, etc.), les pratiques amateurs (dessin, musique, chant, écriture, etc.), les pratiques sportives, mais aussi la chasse ou la pêche montrent que la différenciation sociale des attitudes en matière de loisirs est d’abord gouvernée par une logique de cumul, qui distingue les individus en fonction du nombre et de la fréquence des activités pratiquées. Quels qu’en soient l’objet et la nature, celles-ci n’apparaissent généralement pas exclusives les unes des autres : on a d’autant plus de chance d’en pratiquer une que l’on pratique déjà l’autre. Seuls l’usage de la télévision, la chasse et la pêche, dont les fréquences sont négativement corrélées aux autres activités, semblent échapper à cette logique. La position occupée sur l’échelle du cumul d’activité apparaît fortement liée au niveau d’éducation, plus qu’au niveau de revenu. La différenciation des attitudes ne se réduit cependant pas à ce principe de cumul. Trois profils distincts se dégagent des données. Ils opposent les individus peu investis dans ces activités, à l’exception d’un usage intensif de la télévision, à deux profils d’individus nettement plus investis, qui se caractérisent par l’accent mis, pour les uns, sur les activités sportives et, pour les autres, sur les activités culturelles. L’orientation à l’égard de ces trois profils apparaît à son tour fortement liée au niveau d’éducation, mais aussi à la catégorie socioprofessionnelle, aux caractéristiques du cadre de vie et elle distingue assez nettement les hommes et les femmes.

Domains

Sociology
No file

Dates and versions

hal-03415744 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Philippe Coulangeon, Yannick Lemel. Les pratiques culturelles et sportives des Français : arbitrage, diversité et cumul. Economie et Statistique / Economics and Statistics, 2009, 423, pp.3 - 30. ⟨hal-03415744⟩
12 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More