Les collectifs anti-Front national - Sciences Po Access content directly
Special Issue Les Cahiers du CEVIPOF Year : 1995

Les collectifs anti-Front national

Abstract

Le 1er mai 1995, des millions de téléspectateurs ont vu se déployer, des hauteurs du Palais Garnier au pied duquel Jean-Marie Le Pen et ses troupes fêtaient Jeanne d'Arc, un immense calicot de 100 m2 de tissu jaune, portant l'inscription « Non au racisme. Non au fascisme. » Cette action spectaculaire était signée « Ras l'Front », un des nombreux mouvements mobilisés contre l'influence de l'extrême droite et de ses idées. Car dès les premiers succès électoraux du parti lepéniste en 1983, bien avant que son leader ne recueille 15% des suffrages exprimés dans une élection présidentielle, des collectifs anti-Front national s'étaient créés à travers toute la France. Ils sont aujourd'hui plusieurs centaines. [Premier paragraphe]
No file

Dates and versions

hal-03416260 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Nonna Mayer. Les collectifs anti-Front national. Nonna Mayer. Les Cahiers du CEVIPOF, 13, 1995. ⟨hal-03416260⟩
18 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More