Accueil des jeunes enfants et droit au travail des mères : nouvelles logiques dans l’Europe en crise - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Nouvelles questions féministes Year : 1999

Accueil des jeunes enfants et droit au travail des mères : nouvelles logiques dans l’Europe en crise

Abstract

By examining the cases of Belgium, France, Italy, Sweden and the European Union, this article describes the emergence of new child care policies for the 0 to 3' s. In the 1960s and 1970s rising rates of female labour force participation were accompanied by ways of representing women's employment which put the accent on equality of access to the labour force. With the arrival of economic crisis came new employment policies stressing flexible labour markets as well as decentralization of state responsibilities for social policies. Child care policies are now organised around principles which respond more to employment policy, neo- liberal ideologies of "parental choice", and cost concerns than to the goal of gender equality. The result is that mothers are often represented as the best care-givers for their children. Other policies incite parents to hire care-givers rather than use public child care centres. As well as threatening women's access to paid work, such policies undermine the ideal of high quality child care as a public service available to all.
Cet article comparatif, portant sur cinq cas, la Belgique, la France, l'Italie, la Suède et l'Union européenne, étudie l'émergence des nouvelles politiques de modes d'accueil des jeunes enfants âgés de moins de 3 ans. Dans les années 1960 et 1970, l'accroissement continu de la participation des femmes à l'activité salariée allait de pair avec des représentations du travail des mères mettant l'accent sur l'égalité hommes/femmes devant l'emploi. Avec le surgissement de la crise économique, les représentations ont changé et avec elles les politiques de mode de garde. Celles-ci obéissent plus aux impératifs de lutte contre le chômage, à la logique des coûts financiers et à l'idéologie néolibérale du "libre choix" qu'à l'objectif d'égalité entre les sexes. L'article expose les menaces que ces mutations font peser sur les valeurs attachées à la citoyenneté, en particulier sur le droit au travail des mères lorsque les hommes politiques affichent le principe de la "préférence maternelle" pour la garde des tout petits
No file

Dates and versions

hal-03416412 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Jane Jenson, Mariette Sineau. Accueil des jeunes enfants et droit au travail des mères : nouvelles logiques dans l’Europe en crise. Nouvelles questions féministes, 1999, 20 (2), pp.55 - 86. ⟨hal-03416412⟩
7 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More