La vérité de Falstaff - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Commentaire Year : 1999

La vérité de Falstaff

Abstract

À l’université et sur la scène, certaines modes critiques ont pris, ces dernières décennies, l’allure d’un régime plutôt niais, et d’autant plus fastidieux qu’il se caractérise par un esprit de sérieux à toute épreuve. Dans cet univers politiquement correct de déconstruction soupçonneuse, la somme méditative shakespearienne présentée par Harold Bloom détonne et fait l’effet d’un coup de vent frais. Harold Bloom s’inscrit délibérément dans la tradition critique ancienne, davantage essayiste et poétique qu’historiciste et moraliste. S’il mentionne au passage quelques tendances actuelles de la lecture et de la mise en scène, c’est pour se démarquer de cette « école du ressentiment ». [Premier paragraphe]
No file

Dates and versions

hal-03416468 , version 1 (05-11-2021)

Identifiers

Cite

Gil Delannoi. La vérité de Falstaff. Commentaire, 1999, 4 (88), pp.1009 - 1012. ⟨10.3917/comm.088.1009⟩. ⟨hal-03416468⟩
7 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More