Double démission au sein du gouvernement Abe : retour sur quelques scandales récents - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Japan analysis Year : 2014

Double démission au sein du gouvernement Abe : retour sur quelques scandales récents

Abstract

Le mois d'octobre 2014 a vu resurgir un vieux démon de la politique japonaise. En quelques jours, plusieurs scandales, (sukyandaru) sont venus éclabousser publiquement trois ministres du gouvernement libéral-démocrate d'Abe Shinzo (PLO), entraînant la démission rapide de deux d'entre eux. Le 20 octobre, la ministre de l’Économie, Obuchi Yoko, ainsi que la ministre de la Justice, Matsushima Midori, démissionnent simultanément. La première en raison de la révélation de dépenses personnelles faites avec des fonds politiques ; la seconde en raison de la distribution illégale de produits dérivés. Fille de l’ancien Premier ministre Obuchi Keizo (2000), la ministre de l’Économie est remplacée par Miyazawa Yoichi, neveu de l'ancien Premier ministre Miyazawa Kiichi (1991-1993). Or, trois jours après son entrée en fonction, celui-ci est atteint par deux révélations : il aurait reçu des fonds d'une entreprise détenue à majorité par des propriétaires étrangers, ce qui est interdit, et aurait utilisé des fonds de son parti pour payer une soirée dans un bar "sadomasochiste". Il n’a cependant pas démissionné. [Début de l'article]
Fichier principal
Vignette du fichier
2014-mellet-double-demission-au-sein-du-gouvernement-abe.pdf (281.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03429912 , version 1 (16-11-2021)

Identifiers

Cite

Xavier Mellet. Double démission au sein du gouvernement Abe : retour sur quelques scandales récents. Japan analysis, 2014, 36, pp.29 - 38. ⟨hal-03429912⟩
13 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More