Claude Lévi-Strauss, notre contemporain - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l'anthropologie Year : 2019

Claude Lévi-Strauss, our contemporary

Claude Lévi-Strauss, notre contemporain

Abstract

Let us begin with a photo: here, we see Claude Lévi-Strauss going up the Seine from Rouen to Paris in a canoe, accompanied by paddlers from the Haida tribe of British Columbia. [1] It is the fall of 1989, and the exhibition “The Americas of Claude Lévi-Strauss” is on display at the Musée de l’Homme. The 18-metre canoe, made from red cedar, was crafted by Native American-Canadian artist Bill Reid; it acts as a symbol of the indigenous art of the ancient Pacific Northwest in its prime. The canoe follows the Seine from Rouen to Paris, where the anthropologist joins the oarsmen before being received together at City Hall by the mayor at the time, Jacques Chirac. You have to imagine this scene. The press has given us a partial account: [2] for six days, the countryside of Normandy and then of Île-de-France slipped past Native American bodies; on the bank, French children with multicoloured feathers in their hair cried, “The Indians are coming! The Indians are coming!”; and finally, the incongruous arrival in an occidental city at the end of the twentieth century. The political power of this staging – to which Lévi-Strauss graciously submitted himself – lies in the slow revival of the past it is presenting, symbolically inverting the terms of the discovery: this time, it’s the Native Americans who come to meet the white men. The terrible encounter of the sixteenth century, often called the “discovery of America”, which for Lévi-Strauss inaugurated the cataclysm of modernity, is hereby replayed in reverse. What was done can be undone. The past comes back in a present that can, sometimes, act as redeemer. In any case, one can hope so. [...]
Afin d’entrer dans le vif du sujet, commençons par une photographie : on y voit Claude Lévi-Strauss remontant la Seine de Rouen jusqu’à Paris, en pirogue en compagnie de pagayeurs indiens haïda venus de Colombie-Britannique [1]. Nous sommes à l’automne 1989, à l’occasion de l’exposition « Les Amériques de Claude Lévi-Strauss » qui se tient au Musée de l’Homme. La pirogue de 18 mètres est en cèdre rouge et a été fabriquée par un artiste indien-canadien, Bill Reid, symbole de cet art indigène de la côte nord-ouest du Pacifique millénaire en plein épanouissement et désormais reconnu comme un des plus grands dans les musées et les galeries du monde occidental. Elle remonte la Seine de Rouen à Paris où les rejoint l’anthropologue avant qu’ils soient reçus tous ensemble à la mairie par le maire de l’époque, Jacques Chirac. Il faut imaginer cette scène. La presse en rend compte partiellement [2] : durant six jours, le clapotis régulier des pagaies, les paysages normands puis franciliens défilant devant ces corps indiens ; sur la rive, des petits Français coiffés de plumes multicolores s’écrient « Les Indiens arrivent ! Les Indiens arrivent ! » ; et, enfin, l’arrivée incongrue dans une cité occidentale de la fin du XXe siècle. La puissance politique de cette mise en scène à laquelle se soumet gracieusement Lévi-Strauss, tient à la lente remontée du passé qu’elle figure, inversant symboliquement les termes de la découverte : puisque cette fois, ce sont les Indiens qui viennent à la rencontre des Blancs. La terrible rencontre du XVIe siècle inaugurant pour Lévi-Strauss le cataclysme de la modernité – à savoir la dite « découverte de l’Amérique » – est rejouée en en inversant les termes. Ce qui a été fait peut être défait. Le passé fait retour dans un présent qui, parfois, peut être rédempteur. En tout cas, on peut l’espérer. [...]
Fichier principal
Vignette du fichier
2019_Loyer_Berose_Levi-Strauss_Claude.pdf (198.95 Ko) Télécharger le fichier
2019_Loyer_Levi-Strauss_Claude_EN.pdf (189.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives
Comment : Texte en français
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Licence : CC BY NC ND - Attribution - NonCommercial - NoDerivatives
Comment : English version

Dates and versions

hal-03456041 , version 1 (29-11-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Emmanuelle Loyer. Claude Lévi-Strauss, notre contemporain. Bérose - Encyclopédie internationale des histoires de l'anthropologie, 2019. ⟨hal-03456041⟩
40 View
147 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More