Jacques Chirac candidat « naturel » (et métamorphosé) du RPR ? - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 1995

Jacques Chirac candidat « naturel » (et métamorphosé) du RPR ?

Abstract

« Mes plus belles victoires, je vous les dois. Mes échecs j'en endosse la responsabilité (...). Les amis, c'est vous. Les courtisans dépendent des fonctions et des sondages. » Déclaration de Jacques Chirac lors de la réunion extraordinaire du RPR, le 12 novembre 1994. Par ces mots, le futur président de la République rend-il un hommage prémonitoire aux militants du Rassemblement pour la République (RPR) à qui étaient adressées ces marques de reconnaissance ? Faut-il alors reprendre sa version et attribuer la « plus belle » (et si longtemps attendue) victoire de Jacques Chirac, le 7 mai 1995, à son parti ? Sans doute pas. Toutefois, l'élection à la magistrature suprême de celui qui présida, près de vingt ans, le RPR mérite que l'on s'interroge. D'autant que la campagne de l'élection présidentielle de 1995 s'est finalement achevée, en dépit d'ailleurs de la plupart des pronostics, par l'affrontement au second tour de candidats représentants et soutenus par les deux principaux partis politiques français. Lionel Jospin fut dûment choisi par le Parti socialiste. Quant à Jacques Chirac, même si formellement il évita tout adoubement partisan, nul n'ignorait la réalité de sa position au sein du RPR. [Premier paragraphe du chapitre]
Fichier principal
Vignette du fichier
1995-haegel-jacques-chirac-candidat-naturel-et-metamorphose-du-rpr.pdf (1.07 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03458197 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Florence Haegel. Jacques Chirac candidat « naturel » (et métamorphosé) du RPR ?. Pascal Perrineau; Colette Ysmal. Le vote de crise, Presses de Sciences Po, pp.95 - 111, 1995, 9782724606782. ⟨hal-03458197⟩
21 View
25 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More