Usages et limites des nomenclatures socioprofessionnelles pour l'analyse sociologique : le cas italien - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Sociétés contemporaines Year : 2002

Usages et limites des nomenclatures socioprofessionnelles pour l'analyse sociologique : le cas italien

Abstract

L’analyse comparée des structures sociales entre pays à partir des nomenclatures socioprofessionnelles n’est pas sans poser de sérieux problèmes. La comparaison France-Italie montre une fois de plus la spécificité des constructions nationales des catégories et des nomenclatures. Le cas italien est intéressant pour s’interroger également sur la diversité des utilisations des catégories socioprofessionnelles faites par les sociologues de ce pays. La terminologie et les regroupements engagent des choix théoriques qui produisent des évaluations différentes des groupes sociaux et de la hiérarchie sociale. Ce pays pose aussi la question de sa complexité et de sa diversité interne qui se traduit par des problèmes de définition et de mesure de l’activité et de l’identité professionnelles et des agencements entre les différents groupes sociaux. La comparaison entre pays, mais aussi les tentatives d’harmonisation européenne, doivent tenir compte de ces éléments.
Fichier principal
Vignette du fichier
2002-usages-et-limites-des-nomenclatures-socioprofessionnelles-pour-l-analyse-sociologique.pdf (303.37 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03458572 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Marco Oberti. Usages et limites des nomenclatures socioprofessionnelles pour l'analyse sociologique : le cas italien. Sociétés contemporaines, 2002, 45/46, pp.43 - 74. ⟨10.3917/soco.045.0043⟩. ⟨hal-03458572⟩
19 View
19 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More