Dynamiques institutionnelles et pratiques scolaires : les frontières poreuses du public et du privé - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Sociétés contemporaines Year : 2005

Dynamiques institutionnelles et pratiques scolaires : les frontières poreuses du public et du privé

Abstract

L’analyse comparée des systèmes éducatifs en Europe est rendue complexe par l’extrême diversité des constructions historiques et institutionnelles dont l’une des dimensions renvoie à la place respective de l’école publique et de l’école privée dans chacun des pays. Cette distinction qui pourrait paraître évidente dans le contexte français, étant donné la conception de l’État, de la laïcité et des services publics, et donc de l’éducation publique (nationale) qui l’accompagne, est loin de s’imposer avec autant de netteté dans les autres pays européens. Même en France, des dynamiques institutionnelles et sociales récentes bousculent cette distinction classique. Premier défi donc, celui des modes de définition du public et du privé concernant l’école. [Premier paragraphe]

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
2005-oberti-dynamiques-institutionnelles-et-pratiques-scolaires.pdf (134.28 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03458850 , version 1 (30-11-2021)

Identifiers

Cite

Marco Oberti. Dynamiques institutionnelles et pratiques scolaires : les frontières poreuses du public et du privé. Sociétés contemporaines, 2005, 59-60, pp.5 - 11. ⟨10.3917/soco.059.0005⟩. ⟨hal-03458850⟩
21 View
26 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More