Perception des inégalités économiques et sentiment de justice sociale - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Revue de l'OFCE Year : 2007

Perception des inégalités économiques et sentiment de justice sociale

Abstract

The analysis of the 1999 International Social Survey Programme opinion polls in 8 of the participating countries shows that the interviewees tend to underestimate the largest income inequalities and consider themselves closer to the average than they really are. Their macro-justice feelings are based on the gap between what they think the inequalities are and what they ought to be. They do not demand absolute equality. The income hierarchy is accepted, providing it is reduced. Their micro-justice feelings are linked to a « solidaristic » relative deprivation and to the degree to which they wish to decrease macro-inequalities. The principle of equity is not rejected but the salaries-by-merit as a mere result of the market lead to too strong inequalities which, according to them, should be reduced to obtain more justice.
L’analyse de sondages d’opinion réalisés dans huit des pays participant à l’International Social Survey Programme, dont l’enquête était en 1999 centrée sur le thème des inégalités, montre que les interviewés ont plutôt tendance à sous- estimer les très grandes inégalités de revenu et à se croire davantage dans la moyenne qu’ils ne le sont effectivement. Ils fondent leur sentiment de macrojustice sur leur estimation de l’ampleur des écarts entre les inégalités qu’ils perçoivent et celles qu’ils jugent acceptables et, de ce point de vue, le sentiment dominant est partout que ces inégalités sont trop fortes. Ce n’est cependant pas au nom d’un égalitarisme absolu qu’elles sont critiquées. Une certaine hiérarchie des salaires, à condition d’être plus resserrée, n’est pas rejetée. Cette application non stricte du principe d’égalité se retrouve lorsqu’il s’agit d’apprécier la justice de sa situation économique personnelle. Leur sentiment de microjustice est en effet lié à une frustration relative « solidaire » et au degré de réduction souhaitée des inégalités. Au total, le principe d’équité, qui autorise sous certaines conditions une différenciation salariale selon des mérites ou efforts individuels, n’est pas contesté. Mais la rémunération effective de ces mérites par le jeu insuffisamment corrigé du marché aboutit aux yeux des personnes sondées à une inégalité trop grande qui doit être réduite pour aller vers une situation plus juste.
Fichier principal
Vignette du fichier
2007-parodi-perception-des-inegalites-economiques-et-sentiment-de-justice-sociale.pdf (320.07 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03459619 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Michel Forse, Maxime Parodi. Perception des inégalités économiques et sentiment de justice sociale. Revue de l'OFCE, 2007, 102, pp.483 - 540. ⟨10.3917/reof.102.0483⟩. ⟨hal-03459619⟩
41 View
47 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More