Une lecture genrée de la Sécurité sociale, soixante-dix ans après sa fondation : quel bilan pour l’égalité des femmes et des hommes ? - Sciences Po Access content directly
Journal Articles Informations sociales Year : 2015

Une lecture genrée de la Sécurité sociale, soixante-dix ans après sa fondation : quel bilan pour l’égalité des femmes et des hommes ?

Abstract

La protection sociale a été généralisée après la Seconde Guerre mondiale afin de couvrir les risques individuels ou familiaux qui surviennent au cours de la vie : « Il est institué une organisation de la sécurité sociale destinée à garantir les travailleurs et leurs familles contre les risques de toute nature susceptibles de réduire ou de supprimer leur capacité de gain, à couvrir les charges de maternité et les charges de famille qu’ils supportent » (art. 1er de l’ordonnance du 4 octobre 1945). L’acquisition de droits à l’assurance sociale passe par la contribution des salariés, qui sont alors couverts par des droits directs tandis que les personnes dont ils ont la charge, leurs « ayants droit », enfants et conjoint sans revenu d’activité, le sont par le biais de droits dérivés. L’assistance, qui s’appuie sur le principe de solidarité, complète l’assurance sociale, même si cela n’est pas explicite dans les textes fondateurs de la Sécurité sociale française (Kerschen, 1995).

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
2015-perivier-une-lecture-genree-de-la-securite-sociale-.pdf (233.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03459687 , version 1 (01-12-2021)

Identifiers

Cite

Hélène Périvier. Une lecture genrée de la Sécurité sociale, soixante-dix ans après sa fondation : quel bilan pour l’égalité des femmes et des hommes ?. Informations sociales, 2015, 189, pp.107 - 114. ⟨10.3917/inso.189.0107⟩. ⟨hal-03459687⟩
67 View
55 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More