La légitimité limitée du 'dialogue social' comme mode d’action publique - Sciences Po Access content directly
Book Sections Year : 2009

La légitimité limitée du 'dialogue social' comme mode d’action publique

Jérôme Pélisse

Abstract

Si le niveau européen représente aujourd’hui une voie d’accès privilégiée pour étudier la légitimité du dialogue social comme instrument d’une politique publique ou comme espace de production d’un droit social européen, rien n’interdit de s’interroger, dans le cadre d’une action publique purement nationale – et ô combien décriée pour cette raison – sur les manières dont peuvent s’articuler démocratie sociale et démocratie politique. Au contraire même : la réduction légale de la durée du travail initiée en France à la fin des années 90 représente une politique publique au cœur des interrogations de cet ouvrage. Le processus enclenché par la décision du gouvernement Jospin le 10 octobre 1997, et son actualité toujours renouvelée, n’appelle-t-il pas à une réflexion sur les vertus et les limites du dialogue social comme instrument d’une action publique négociée ?

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
2007-pelisse-la-legitimite-limitee-du-dialogue-social_version-auteur.pdf (231.53 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03459892 , version 1 (13-04-2022)

Licence

Attribution - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Jérôme Pélisse. La légitimité limitée du 'dialogue social' comme mode d’action publique : Analyses autour des 35 heures et de leur "échec". Laurent Duclos; Guy Groux; Olivier Mériaux. Les nouvelles dimensions du politique. Relations professionnelles et régulations sociales, LGDJ Lextenso éditions, pp.231 - 246, 2009, 9782275028224. ⟨hal-03459892⟩

Collections

SCIENCESPO URCA
14 View
14 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More